Du courage de supporter au courage de changer

Quand un diagnostic psychiatrique tombe dans une famille, s’il peut sembler éclairer les choses d’un jour nouveau, il n’apporte pour autant souvent rien de neuf. L’incompréhension, et son lot de conflits, ont fait leur lit la plupart du temps depuis des mois voire des années. Les difficultés se sont accumulées dans tous les domaines de la vie et plus rien ne paraît devoir se passer simplement, encore moins « normalement ». La vision médicale qui s’impose alors vient en apparence découper plus ou moins nettement les “camps” entre une personne « malade » - ou atteinte de « troubles » - et l’ensemble des personnes dites « saines ». La distinction est en réalité superficielle mais, à partir de là, chacun va s’attacher à tenir son rôle... et le faire « de mieux en mieux » au point qu’après un temps, tout le monde aura pris position non plus par rapport à ses désirs pour sa vie, ni même dans ses relations aux autres, mais par rapport à « la maladie ». Rester sera perçu comme une fusion. S’éloigner sera catégorisé comme une fuite. Cette fameuse « maladie », aussi mal définie soit-elle, est maintenant le point de référence de tout : de soi par rapport à l’autre, de soi par rapport à soi, du monde lui-même par rapport à soi. On n’est plus sûr de rien et tout est alors interrogé : qui je suis, quelle est ma part dans ce qui se joue, quelle est ma responsabilité dans cette histoire, que suis-je censé faire, etc. ? Tout sauf « la maladie » devenue la seule certitude partagée (de gré ou de force) par tout le monde et à partir de laquelle tout est reconstruit et reconfiguré depuis les relations interpersonnelles jusqu’aux perspectives de vie. Au cours de ces ateliers, nous vous invitons à venir interroger ce qui ne l’est pas de façon à faire l’expérience de ce qui peut bouger. N’hésitez pas à venir « en équipe », en famille, avec des amis, avec des aidants ou des professionnels...

 

Objectifs

- expérimenter plusieurs façons de décrire puis de percevoir une situation

- avoir l’opportunité de partager ses propres expériences

- étendre sa capacité à formuler ses besoins

- définir ses priorités personnelles

- découvrir plusieurs éclairages différents sur les expériences humaines

 

Modalités pédagogiques

Au cours des ateliers, nous alternons les apports théoriques et les retours d’expériences avec des jeux de rôles et des mises en situations, des travaux en sous-groupes (groupes d’échanges, partage d’expériences...), des débats et des temps de mise en commun.

N.B. CES ATELIERS SE DEROULENT EN WEEK-END.

PROCHAINES SESSIONS :
- 26 & 27 septembre 2020
- 5 & 6 décembre 2020

Cliquez ici pour télécharger le programme des ateliers et
la fiche d'inscription.

Vous pouvez vous inscrire directement en ligne en cliquant ci-dessous :
- week-end des 26-27 septembre 2020 ;
- week-end des 5-6 décembre 2020.

Ces ateliers sont organisés en partenariat avec l'association REV France.

Image